Perte et renouveau

L’auréole païenne était présente depuis quelques années au pèlerinage de Dumias, et cette année elle devait rejoindre celui du Donon, le dernier week-end du mois d’août. Malheureusement, suite à un moment d’inattention, elle a été oubliée à bord d’un train. Malgré les recherches et les demandes faites à la SNCF, n’ayant pas eu de retour, nous considérons qu’elle est définitivement perdue.

Les dieux ont souhaité la récupérer, j’imagine!

Quoi qu’il en soit, nos amis du pèlerinage du Donon ont eu l’idée de relancer une nouvelle auréole qui est actuellement auprès du cercle Sequana.

L’idée qu’il y ait plusieurs auréoles qui se baladent et que l’on puisse s’échanger en signe d’amitié me plait bien. J’ai hâte que celle-ci vienne vers chez moi!

J’espère que nous pourrons en relancer une lors du Fons Lugudensis, la fondation de Lyon.

Advertisements
Posted in News | Leave a comment

Un article de “The Wild Hunt” qui parle de nous!

Bon, c’est avant tout un article qui parle de la communauté païenne française, article qui a été très bien accueilli outre Atlantique et qui semble avoir généré un intéret pour nous.

http://wildhunt.org/2013/03/paganism-in-france-an-emerging-culture.html

Voici un lien vers l’article traduit en français: https://docs.google.com/file/d/12Ln8JK0YJDtua1G6J5amx5B04gUK46M7m_iLoKAD6c-PYFwcZ8EcS8_jrtYC/edit

Il est à noter que les Solitaires de Géorgie du Nord vont mettre “à la retraite” la couronne de l’année dernière et en relancer une le week-end prochain, pendant la cérémonie d’Ostara. Lors de cette cérémonie devrait être rajouté le ruban envoyé pour représenter la communauté française (bleu, blanc, rouge). Je croise les doigts pour qu’il arrive à temps, compte tenu qu’il a été confié à la poste il y a presque 15 jours.

Bientôt un article sur les Ides de Mars! Avec beaucoup trop de retard!

Posted in News | 2 Comments

Deuxième rencontre et nouveaux rubans!

En ce magnifique samedi 16 février, la journée avait bien commencé sous un soleil radieux dont les rayons chaleureux sont une promesse certaine du printemps. La traversée du massif central s’est passée sans encombres, la route fut rapide et dans les hauteurs un paysage de neige enchanteur.

Arrivée à Clermont Ferrand, la voiture déposée au parking de l’opéra, je me suis retrouvée au soleil sur la place de Jaude. J’ai rapidement rejoint le pied de la statue de Vercingétorix, il était 13h55 et sur la place ensoleillée régnait déjà une ambiance décontractée, largement alimentée par un musicien. Un coup d’oeil au pied de la statue m’a permis de repérer rapidement deux jeunes femmes, puis trois, s’accueillant de manière enthousiaste et amicale. N’étant pas tout à fait sûre que ce soit les personnes avec qui j’avais rendez-vous, je me décidais à faire quand même le tour du pied de la statue de Vercingétorix, tout en exposant de manière très ostensible mon sac violet orné d’une triple lune qu’on ne peux pas rater.

Ma manœuvre “étendard” a très bien fonctionné, puisque les jeunes femmes en question m’ont rejoint! C’est ainsi que j’ai rencontré Asha, Kaarielle et Anahata. Nous en étions encore à nous dire bonjour et échanger les amabilités de circonstance quand nous avons été rejoint par une dernière nymphe, dans une très belle robe de circonstance : Niniane.

C’est avec cette excellente compagnie et au son du jazz que nous avons pris le chemin du salon de thé. Au salon de thé, la dame qui nous a accueilli nous a proposé d’aller dans la pièce du fond où nous pouvions bouger les tables pour pouvoir nous assoir ensemble. C’est donc ainsi que nous nous sommes installées dans une pièce assez intime, entourée de décorations et d’objet d’art chinois, à des tables très hautes. Le choix du thé a été en lui-même une aventure car particulièrement vaste et entrecoupé de conversation et de remarques sympathiques et/ou païennes.

Nous avons discuté à batons rompus le temps de nous faire servir, de paganisme, de spiritualité,de nos centres d’intérêts, de nous…C’est toujours une expérience insolite que de se retrouver avec de parfaits étranger et pourtant de sentir une connexion et d’avoir l’impression d’être avec des amis.

Nous avons ensuite sorti la couronne et rajouté les rubans…en essayant d’éviter de les tremper dans le thé.
J’ai rajouté celui d’Immortelle, le mien (parce que j’avais oublié mon ruban lors du café païen lyonnais ^^’), celui d’Avelliana et celui d’Enora. Chacune a rajouté le sien et Kaarielle a rajouté celui de Xaël. J’espère que j’ai oublié personne!

Comme j’avais d’autres obligations, j’ai du dire au revoir. Rhhhhaaaaa! Quelle frustration! J’aurais bien aimé que cette rencontre dure plus longtemps!

Je remercie sincèrement Anahata, Asha, Kaarielle et Niniane d’avoir accepté de venir à ma rencontre, pour ce moment de convivialité et d’échange, pour avoir participé à l’auréole païenne et surtout pour m’avoir accueilli de manière aussi ouverte, tranquille et sympathique. Merci les filles!

Une photo bientôt!

Posted in News | 4 Comments

Les bois utilisés pour la couronne : le bouleau

Pour créer la couronne qui symboliserait l’unité païenne, j’ai choisi le bouleau.

Exif_JPEG_PICTURE

Parce que le bouleau symbolise les nouveaux départs et a le pouvoir de donner courage et détermination à ceux qui se trouvent sur la voie du développement spirituel. Parce que c’est un arbre d’apparence frêle et fragile, avec son tronc gracile et ses branches souples qui s’agitent au moindre souffle de vent. Et pourtant c’est un des arbres les plus résistants ! C’est le premier arbre qui pousse après un feu ou un défrichage, c’est un des arbres qui annonce le printemps car il fait partie des tout premiers à bourgeonner.

Le bouleau est aussi un symbole de nouveau départs, notamment parce qu’il commence l’Ogham, que dans le calendrier celte, c’est le premier mois de l’année. Pour les chamanes sibériens et les peuplades ukrainiennes, il est l’échelle qui relie le ciel à la terre, pour les amérindiens il détient la notion d’abri, car c’est l’arbre qu’ils utilisaient volontiers comme pilier de tipi ou de yourte. Chez les slaves, les scandinaves et d’autres peuplades ancestrales de l’Europe, ramener une branche de bouleau dans la maison était l’équivalent d’une demande de protection. En tant que symbole chinois, il possède les attributs de communication, protection et renouveau. Il est aussi associé fortement à la lumière car son bois prend feu facilement, même détrempé, par la blancheur de son écorce et aussi parce qu’en tressant des branches de bouleau, on peut s’en faire des espèces de bougies.

Voilà pourquoi la couronne est dans ce bois, une renaissance, un nouveau départ pour le paganisme. Qu’il nous donne la communication, pour que l’on puisse échanger et faire circuler la couronne en paix, qu’il soit un lien matériel entre les païens de France, qu’il nous donne la détermination et l’envie de prendre contact les uns avec les autres, de surmonter les méfiances naturelles à travers ses attributs de protection et d’abri. Enfin, par son aspect de lumière, qu’il représente un feu de joie, attirant à lui les bonnes volontés païennes, dans un but de rassemblement.

Posted in News | Leave a comment

Première rencontre et premiers rubans!

Samedi 19 Janvier a eu lieu de lancement de l’Auréole Païenne lors du 5ème café païen de Lyon.

Dans une ambiance feutrée mais très Rock’n Roll, nous étions sept païens, mais en pensée plus nombreux!

055

Nous avons donc noué les premiers rubans, les présents chacun en leur nom propre, des rubans qui m’ont été envoyés au préalable. Des rubans envoyés aussi par des amis belges qui souhaitaient pariticiper. Un ruban pour une personne qui n’a pu se déplacer, un ruban noué au nom de Léanthe, Fleur de Lyon et un au nom du café païen. Du coup, la couronne s’est très vite étoffée et j’ai peur de l’avoir fait trop petite!

IMGP3348

Posted in News | 2 Comments

La couronne!

Alors voici la couronne, prête à recevoir les rubans!

Amis lyonnais, préparer vos rubans!

IMGP3331

Alors principalement du bouleau, mais il y a aussi du hêtre et un peu de saule.

Posted in News | Leave a comment

Du Néo-Paganisme

Un lien vers le site internet de “Les dits du corbeau noir” de Bran Du, qui nous parle dans un article assez long de l’émergence des paganismes en France et en Europe.

Cet article résume assez bien ce qui se passe, “le paganisme sort de la marginalité”, c’est notre chance, ayons la volonté de la saisir à travers ce projet de couronne païenne pour tisser des liens, créer des ponts entre les différents groupes et peut-être à travers des actions comme celle-ci, réussirons-nous à fonder des structures solides.

Le blog va enfin s’animer cette semaine! Revenez bientôt!

Posted in News | 1 Comment